Pourquoi faire de l’œnotourisme ?

œnotourisme

L’œnotourisme, c’est découvrir le patrimoine viticole en rencontrant les producteurs. C’est ainsi que vous explorez la zone viticole. Cela peut durer une demi-journée, une journée complète, un week-end, une semaine ou un séjour plus long. En fait, les vignerons offrent des hébergements insolites ou des chambres dans ces packages. Cette forme de tourisme est une façon de voyager surtout pour les hédonistes ! Quelles sont exactement les diverses activités que les visiteurs découvriront lors de leur visite des vignobles ? Les atouts de ce tourisme vitivinicole sont principalement axés sur l’échange de savoir-faire, de connaissances, mais également sur le bien-être et la gastronomie.

Les activités liées au vin

Faire de l’œnotourisme est la meilleure occasion de suivre un stage d’œnologie, de développer son évaluation sensorielle et s’initier à la dégustation de vin ! La dégustation est l’occasion de passer un bon moment dans un endroit unique. En fait, vous vous êtes retrouvé avec un vigneron qui a pris le temps d’enseigner son savoir-faire et votre façon d’observer le vin : son odeur, sa couleur, son goût. Un voyage sensuel à travers la connaissance du goût.

Cette forme de tourisme permet de comprendre l’environnement du vignoble, son terroir, son climat et la géologie sur la qualité de l’arôme du vin. Grâce à cette forme de tourisme, vous pourrez également découvrir la variété et la localisation des raisins. Cela offre la possibilité de visiter le domaine ou le château, de faire une visite de cave, des chais et flâner dans les vignobles. Quelquefois, le secteur des affaires et de la restauration a des priorités spécifiques.

Après tout, ce tourisme vitivinicole est un moyen de faire connaissance avec les individus travaillant dans les vignobles : sommelier, vendangeurs, maître de chai, propriétaires, etc. 

Les activités supplémentaires

 Les activités culturelles sont une méthode d’initiation au patrimoine architectural. Par exemple, en parlant d’un château, on peut s’intéresser à son architecture ou à son passé. Certains établissements vinicoles organisent des ateliers où vous pouvez échanger des connaissances : créez votre propre vin en élaborant des assemblages. De nombreux domaines sont ouverts à la culture et à l’art. Il y a des concerts et des expositions qui mettent en valeur un séjour dans l’oenotourisme.

La dégustation de vin s’effectue quelquefois sur une belle table pour des accompagnements gourmands et gourmets. Toujours en train d’apprendre à goûter, quels sont les plats qui accompagneront le mieux le vin ? Certaines recettes proposent des pique-niques à l’échelle nationale sous forme de paniers gastronomiques qui peuvent être emmenés dans les vignobles pour une courte pause. Selon la région, de nombreuses activités sportives sont disponibles. En fait, les zones sont habituellement situées dans des milieux naturels et sont donc orientées vers les sports de plein air. Du canoë, de la spéléologie, de l’escalade, de la randonnée, du vélo, etc.

Côté bien-être, sachez que le thème « vin & bien-être » est aussi à la mode. Certaines zones complètent leurs prestations par des spas, méditation, yoga, soins relaxants, etc. Il existe également la vinothérapie dont la règle est de retirer les bienfaits de la vigne et du raisin pour de soins. 

Valoriser le savoir-faire œnologique français

 Bien que de nombreux pays produisent du vin, la France possède un savoir-faire inestimable depuis des milliers d’années. Son terroir, son patrimoine doivent être protégés et valorisés à différentes échelles. C’est donc en partie le devoir des vignerons français, qui proposent désormais un large éventail d’activités, de montrer leur savoir-faire aux Français les plus curieux. Les Français, en effet, sont plus ouverts à l’offre de l’oenotourisme.

Si le savoir-faire français est reconnu mondialement (du moins pour le vin), ces actions promotionnelles doivent continuer à le préserver et attirer de plus en plus de visiteurs. L’activité des vignerons ne peut être perdue, ce qui nécessite leur prise de conscience et leur diffusion.

Si les vignobles de Nouvelle-Zélande ou d’Afrique du Sud attirent chaque année un grand nombre de visiteurs, il est essentiel de rester en contact avec les productions françaises. Grâce aux efforts conjoints d’institutions, des entreprises et d’instituts de formation, les vignerons seront libres d’accueillir en toute confiance les oenotouristes et faire prospérer l’œnotourisme en France. Gardez à l’esprit que ce pays, premier producteur de vin au monde et destination touristique majeure au monde, a un potentiel spécialement important pour ce tourisme vitivinicole. 

Rehausser la réputation de son vignoble

 Le bouche-à-oreille informe les meilleurs spécialistes dans les domaines de la communication, du marketing et des médias. En 2010, la France était le premier vigneron au monde avec 45 millions d’hectolitres. Si 20% des 1000 touristes français optent pour une destination de vacances basée sur les vignobles de la région, les enjeux sont de taille pour les vignerons. L’ouverture de son domaine viticole aux visiteurs est une excellente occasion pour les vignerons de faire allusion à leur travail et de rencontrer les clients en personne.

L’ouverture à l’oenotourisme renforce également la fidélité des clients. Lorsque les touristes sont reçus dans son chai pour des dégustations ou d’autres activités, le touriste peut devenir un consommateur de votre produit. En outre, les ventes au château sont courantes lorsqu’un oenotouriste fait une visite vignoble : un touriste dépense beaucoup d’argent pour consommer ou acheter du vin directement au château. Cela est bénéfique pour les deux parties, car le vigneron économise sur les dépenses liées à la livraison des bouteilles et le client achète à un prix réduit (pas de commission par bouteille).

La France est une destination touristique majeure et aussi le plus grand producteur de vin au monde, et a tout ce qu’il faut pour devenir la principale destination touristique dans le monde. France est l’une des destinations de rêve pour un weekend œnologie. Si vous avez un vignoble, vous êtes libre de surfer la vague de l’oenotourisme ! Pour information, les experts de la gastronomie et du voyage peuvent vous conseiller pour découvrir la plus belle route des vins de France.

Foires aux vins : guide en ligne
Achat de vins : profiter d’une large sélection en ligne