Quels cépages se cachent derrière le rosé ?

Les rosés sont des vins très appréciés tout particulièrement pour accompagner les plats d’été ou pour égayer les apéritifs ensoleillés. En fonction de leurs régions d’origine et de leurs cépages, ils prennent un goût différent, tout en rondeur et finesse ou plutôt puissant et gourmand. Plusieurs régions françaises sont productrices de vins rosés, la Provence, la Corse, le Rhône, le Pays de Loire…

Découvrir les cépages des vins rosés

Quand on parle des cépages du rosé, il faut tout de suite préciser qu’il n’est pas question d’un ou de deux cépages mais que de multiples cépages d’origines différentes qui sont utilisés dans l’élaboration des rosés. Pour les vins rosés de Provence, on se sert généralement des cépages Cinsault et Syrah, Grenache mais certains sont conçus à partir de Cabernet Sauvignon ou de Mourvèdre. Dans d’autres régions, on va utiliser des cépages type Merlot,  pinot noir, Tibouren, Syrah, Gamay, Carignan, grenache noir, pineau d’Aunis et d’autres encore. Tout dépend si l’on recherche plutôt un goût fruité, de la rondeur en bouche ou une note acidulée. Le vinificateur devra trouver le bon équilibre, une belle couleur et le profil gustatif idéal pour que le rosé plaise.

Les rosés d’origine nord-est

La France se place au premier rang des pays producteurs de vin rosé. Les cépages du rosé sont différents dans chaque région. Le cépage pinot noir est utilisé dans la confection des rosés d’Alsace, Lorraine, Bourgogne, Jura, Touraine, Pays de Loire jusqu’en Auvergne. En Champagne, les cépages noirs sont majoritaires et vinifiés en blanc et les vins rosés ont une couleur généralement pâle. En Alsace, le vin rosé est traditionnellement léger et à des ressemblances avec les clairets. Le cépage Gamay également utilisé dans cette partie nord-est de la France, donne des vins rosés légers, fruités et pimpants.

La Provenance, haut lieu des vins rosés

La Provence, Le Languedoc-Roussillon sont des régions particulièrement réputées pour les rosés. Toutes les régions méditerranéennes y compris la Corse ont misé sur des cépages de rosé comme le Grenache (originaire d’Espagne), le Cinsault, le Syrah, le Mourvèdre, des cépages du rosé qui se plaisait beaucoup dans les terres du Sud, chaudes et sèches. Le cépage noir Carignan aime les terres sèches des collines et coteaux du sud de la France, il apporte de la structure au vin rosé. Les rosés du sud sont légers, fruités  et légèrement épicés pour certains. Dans le sud-ouest de la France, c’est le pays des cépages Merlot, Cabernet-Sauvignon, Malbec  que l’on retrouve dans les appellations de Charente, Lot-et-Garonne, Bergerac ou la région de Cahors. Chaque cépage du rosé est le reflet du climat de la région qui l’abrite et les variations de profils sont liées aux méthodes de vinification utilisées par les domaines viticoles.

Quel vin boire avec les plats d’été ?
Le Porte Bouteille, l’accessoire incontournable pour les amateurs de vin