Quels sont les signes de qualité d’un vin ?

Ce n’est pas du tout une tâche facile à dénicher un vin de qualité. L’esthétique de l’étiquette d’une bouteille et son packaging n’indiquent pas la bonne ou la mauvaise qualité du vin. Par ailleurs, grâce à la progression de la technologie et des expériences acquises, les mauvais vins n’existent presque plus aujourd’hui. Même les vins dits industriels ne sont pas aussi mauvais que les gens le croient. Pourtant, de nombreuses personnes évaluent encore la qualité de cette boisson sur des anciens critères. Quels sont donc les meilleurs moyens de juger la qualité d’un vin ?

Faux indicateurs de qualité de vin

L’appellation : d’un côté, elle peut renseigner le consommateur sur des facteurs tels que la provenance géographique, les cépages utilisés, la méthode de vinification… Néanmoins, elle n’est pas du tout un garant de qualité du vin, mais plutôt un indicateur de style. Étiquette : si l’étiquette est un facteur important pendant l’achat, ce n’est pas un indicateur fiable sur la qualité du vin. Comme l’appellation, elle ne sert qu’à donner quelques informations pour le consommateur. Le prix : n’utilisez pas le prix comme un indicateur de qualité. Le prix n’est pas en mesure de concurrencer une bonne connaissance de vin, des producteurs, et de leurs expériences professionnelles.

Comment évaluer la qualité d’un vin ?

Évaluer la qualité du vin à l’aveugle est un des missions difficiles, mais à force de répéter la dégustation à l’aveugle, il est possible d’obtenir un bon résultat. En effet, une méthode simple permet d’obtenir de bonnes habitudes. Les professionnels, l’appel, la méthode ELIC(T) c’est-à-dire : Équilibre Longueur Intensité Complexité Typicité. En effet, une harmonie équilibrée entre les composantes de la texture du vin : acidité, alcool, tanins et sucres à un impact sur sa qualité. La longueur : les arômes du vin doivent rester longtemps dans la bouche. Intensité : les grands vins sont souvent très parfumés, est donc très intense. La complexité : plus le vin possède différents arômes, plus il est réputé de vin de qualité. La typicité : un vin typique est un vin qui possède le goût du terroir d’où il provient.

Être objectif en dégustation

Pour évaluer la qualité du vin, les amateurs comme les professionnels utilisent : la vue, l’odorat et le goût. Pourtant, ces instruments sont personnels et l’évaluation faite peut varier selon la personnalité de chacun, c’est-à-dire subjective. Chacun peut décider ce qui est de qualité ou ne l’est pas. La question sur la qualité du vin est donc : il y a –t-il un bon goût pour vous et qui d’autre que vous partage le même avis ? Puisqu’il n’existe pas des standards de qualité que tous peuvent reconnaître, la mesure de qualité demeure entre vos mains. L’utilisation de la méthode ELIC(T) rendra l’analyse objective, pour vous, d’où l’intérêt de noter les résultats de vous analyses personnelles.

Vins et grands crus : trouver une boutique spécialisée en ligne
Acheter un limonadier haut de gamme en ligne